Les origines

Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais - Rte de l'Eglise 38  CH-1897 Le Bouveret (VS)
 
Tél : +41 (0) 24 4 812 812 / Fax : + 41 (0)24  4 814 398
 CCP : 18-990-4

Accueil
Communauté
Les origines
Les Supérieurs
Hôtellerie Monastique
Prière et horaires
Vues
Accès et contact
 

De la partie francophone de l'Ancien Evêché de Bâle aux bords du Léman, la vie bénédictine s'était éteinte en Suisse Romande. Les causes de cette disparition furent multiples. Citons depuis le Moyen-Âge: la transformation d'Abbayes bénédictines en Chapitres de chanoines, la Réforme, les mouvements anticléricaux au 18ème siècle et les difficultés relatives au Sonderbund au 19ème siècle. Rappelons quelques-uns de ces foyers de vie bénédictine: Saint-Maurice, Payerne, Romainmôtier, Grandson, Lutry, Rougemont, Saint-Jean et Saint-Victor de Genève, Saint-Pierre-de-Clages et Saint-Michel de Port-Valais, Moutier-Grandval, Saint-Ursanne, etc…

Deux moines de l'Abbaye belge de Maredsous, Dom Hildebrand Zimmermann, valaisan et premier supérieur de la nouvelle communauté et Dom Bonaventure Sodar, qui en deviendra le premier Abbé, voulurent, avec l'accord de l'Abbé de Maredsous, rétablir cette vie bénédictine en Suisse Romande. En 1924, l'évêque de Sion, Mgr Victor Bieler, les accueillit à l'ermitage de Longeborgne, à Bramois près de Sion. La bourgeoisie de Sion et l'évêque leur confièrent bientôt le patronage de ce sanctuaire dédié à Notre-Dame de Compassion.

Corbière

Le lieu s'avérant trop petit pour permettre le développement de la communauté, elle alla s'établir pour un temps au château de Corbières, dans le canton de Fribourg, non loin de Bulle en Gruyère. Un médecin de Fribourg avait mis à la disposition des fondateurs cette vaste maison patricienne, en 1928. La communauté est érigée en Prieuré conventuel en 1935. En raison des lois d'exception qui interdisaient la fondation de nouvelles communautés monastiques en Suisse, le Prieuré fut placé sous la juridiction directe du P. Abbé Primat de la Confédération bénédictine et elle demeura discrète.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/95/Longeborgne_ermitage.jpg

Le château de Corbières devenant à son tour trop étroit, elle se déplaça sur les bords valaisans du Léman, au Bouveret, paroisse de Port-Valais, tout près de la frontière française et aux portes de l'Evêché d'Annecy. Le curé de l'endroit, M. l'abbé Séraphin Pannatier avait généreusement mis à sa disposition un terrain sur les hauts du village. Le P. Bonaventure, alors Prieur Conventuel ne fut certainement pas insensible dans son choix du lieu, au fait que Saint Michel de Port-Valais avait été une dépendance de d'Abbaye Saint Michel de Cluse. Le clocher roman de la petite église paroissiale témoigne encore de cette époque.

Le transfert eût lieu en 1956 et c'est à cette occasion que la fondation fût érigée en Abbaye.

Accueil Communauté Les origines Les Supérieurs Hôtellerie Monastique Prière et horaires Vues Accès et contact